Couture

Gilet de berger – Maison Essentielle

Bon voilà j’ai une fois de plus craqué sur un patron Maison Essentielle. Ca confirme décidément que c’est vraiment une de mes marques de patrons préférée, tout est joli et élégant, j’ai envie de tout coudre.

Je me suis acheté le kit tissu + patron lorsque Valérie l’a sorti à l’automne, mais avant de couper mon beau tissu j’ai voulu me faire une version « test » en marine. Au final le tissu de mon test est super beau aussi, c’est un test de luxe 😉

La fiche technique

Patron : Gilet de Berger, Maison Essentielle

Matériel pour la version bleu marine (j’ai coupé mon tissu pour la taille XL, mais j’ai finalement recoupé mes pièces pour coudre la taille M) :
– 1,70 m de tissu Sherpa Fleece de Mind the Maker acheté en seconde main sur SewToo (le Vinted de la couture, si vous ne connaissez pas vous n’allez pas me remercier, ce site est une mine d’or !), en 120cm de laize (1m aurait été suffisant si le tissu avait fait 140cm de laize)
– 70 cm de double gaze Stardust de Atelier Brunette (vos chutes de tissu seront parfaites pour la doublure !)

Matériel pour la version écru :
– 1 m de tissu Sherpa Maison Essentielle, en laize 140 cm
– 70 cm de tissu coton rayé Maison Essentielle pour la doublure, en laize 140 cm

J’ai utilisé mes ciseaux électriques Rascol pour ce projet et franchement c’est de la bombe. J’avais déjà coupé des tissus fins (coton, double gaze…) et j’avais déjà trouvé que c’était vraiment pratique et maniable. Là nouveau test sur mon tissu sherpa bien épais car coupé en double épaisseur : ça passe nickel ! Et étonnement c’est très précis, on suit sans problème les courbes du patron.

Le patron

Il s’agit donc d’un gilet doublé, ce qui lui donne une très jolie finition. Le patron est tout simple : 2 pièces pour le tissu principal, et 2 pièces pour la doublure. Je le recommande complètement aux débutant.e.s en couture !

Ce que j’ai aimé : le patron du tissu principal est très astucieux et intègre directement les poches. Ca évite de découper des poches à part, ce qui simplifie grandement la découpe et la couture, et ça permet d’avoir l’intérieur des poches en fourrure avec une très jolie finition.

Ce que j’ai moins aimé : les marges de couture ne sont pas inclues dans le patron, c’est dommage. Cela dit le patron prévoit 1,5cm de marges de couture pour les tissus épais, et seulement 1cm pour les tissus fins, ça permet donc d’ajouter soi-même la valeur nécessaire selon son tissu.

Pour ma version de test bleu marine j’avais initialement coupé la taille XL car c’est ma taille habituelle, mais après un rapide essayage avant d’avoir assemblé le tissu et la doublure je me suis rendue compte que le résultat était beaucoup trop grand par rapport à ce que je souhaitais : un petit gilet légèrement sous-taillé pour moi. J’ai donc arrêté là, découpé le patron en taille M, puis recoupé mes pièces avant de continuer la couture. Si la couture et ma morphologie m’ont bien appris quelque chose, c’est d’essayer régulièrement avant de tout coudre pour finalement être déçue parce que le vêtement ne me va pas (ça m’en a presque dégoutée de la couture tellement de fois ça m’est arrivé…). Bref, on ne perd pas patience, et on prend le temps de bien faire les choses. Allez c’est reparti pour la couture !

La couture

Les étapes de couture sont vraiment très très simples, et une fois de plus très astucieuses pour ce gilet. La finition est vraiment jolie grâce à la doublure, j’adore quand les vêtements cousus mains sont aussi jolis dedans que dehors.

En fin de compte la couture de ce gilet est un jeu d’enfant, les schémas d’explications sont très bien illustrés, et en quelques heures on obtient une jolie pièce terminée.

En bref, j’ai adoré le coudre ce gilet, malgré les reprises nécessaires à ma morphologie !

Et comme je suis une adepte du batch-sewing (je couds très très souvent mes patrons en plusieurs exemplaires), j’ai directement enchaîné avec la couture du gilet en version écru grâce au kit acheté chez Maison Essentielle (le tissu bouclette écru est vraiment canon).

Et vous, le gilet de berger s’est invité dans votre garde-robe ? Quel est le patron que vous avez utilisé ?

A très vite !

4 réponses

  1. Bonjour bonjour,
    Ils sont super jolis, ces gilets de bergers ! Je trouve ça mignon comme tout mais j’ai toujours froid quand je n’ai pas de manches.
    Il y a pas mal d’années j’en avais cousu 3 pour ma belle-mère ( qui est fan de gilets de bergers), 1 pour ma mère et un pour ma grand mère. J’avais deux variantes à l’époque : long et court.

    1. Hello Caroline 🙂 Ben écoute je suis comme toi : j’aime bien avoir les bras couverts et bien au chaud aussi. Mais je dois dire que je porte ces gilets par dessus un pull en ce moment et du coup c’est le top, j’ai super chaud partout. Bref ils sont validés de mon côté 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *